Installations sportives: planification et programmation -

Installations sportives: planification et programmation

Installations sportives couvertes

Installations sportives couvertes

Les phases de planification et de programmation de la construction d’installations sportives sont organisées, pour être efficaces, de manière cohérente aux différents niveaux de compétence territoriale.

Planification et programmation de la construction d’installations sportives

La zone de programmation sportive représente la zone territoriale de base à laquelle se référer pour élaborer les plans de développement des installations sportives et pour évaluer la faisabilité de chaque projet de construction. Les paramètres de référence pour la délimiter sont:

– la dimension démographique, d’environ 100 000 habitants en moyenne, qui permet d’évaluer les besoins exprimés par la population et par les praticiens envers les différentes disciplines sportives;

– les caractéristiques d’homogénéité par rapport à la morphologie de l’environnement, au système de viabilité et de peuplement, à l’accessibilité des installations par les utilisateurs;

– la correspondance avec les zones territoriales et administratives déjà existantes, afin de favoriser la nécessaire coordination des interventions sur le territoire.

Zone de planification

Dans les différents contextes environnementaux, la zone de planification pour la construction d’installations sportives peut comprendre:

– un regroupement de petites municipalités;

– une commune d’environ 100 000 habitants;

– une articulation sous-municipale d’une grande ville: fraction et quartiers .

La zone de programmation

La zone de programmation sportive représente la dimension territoriale la plus appropriée pour développer le plan du secteur sportif et vérifier la faisabilité d’installations sportives de taille moyenne: pistes d’athlétisme, terrains de sport, complexes multisports et piscines. Stratogreen a surtout été dans les pays du nord de l’Europe le protagoniste de la programmation des installations sportives de la région (voir la zone dédiée sur le site stratogreen.fr).

Pour évaluer la faisabilité et choisir l’emplacement de petites installations sportives, il est nécessaire d’opérer sur des zones territoriales restreintes et avec au moins une présence de quelques milliers d’habitants.

La municipalité est l’institution chargée de la planification territoriale, de la planification et de la gestion des services sociaux de base, y compris ceux des installations sportives. Elle a compétence sur les outils de planification urbaine permettant de définir l’utilisation des espaces et la réglementation relative à leur construction. Ces instruments doivent fournir des emplacements et des méthodes de mise en œuvre distincts pour les différentes catégories d’installations:

– minimum d’espaces et d’installations sportifs, directement connectés aux zones résidentielles, conçus pour satisfaire des groupes d’utilisateurs spécifiques tels que les jeunes et les moins jeunes

– installations sportives de base, pouvant accueillir des activités sportives de promotion, d’éducation et de maintenance, comme les bulles de tennis ou les terrains soccer cinq;

– installations sportives pour des activités spécialisées;

– des installations sportives spectaculaires avec une présence significative du public comme les courts de tennis, les terrains de foot synthétiques ;

– des structures à caractère privé de caractère prééminent;

– grands complexes multisports;

– espaces, sentiers et installations sportives dans le milieu naturel.

La municipalité

La municipalité est en outre compétente pour délivrer le permis de construire. L’État supervise et met à la disposition des autorités locales les ressources financières, les directives techniques générales, les recensements et les réglementations sectorielles. Il intervient directement dans la construction et la gestion d’installations sportives impliquant des événements internationaux (Jeux Olympiques, Championnats du Monde et d’Europe).

La zone de gravité ou le bassin identifie le territoire d’où proviennent les utilisateurs d’une installation sportive. Pour les installations sportives nouvellement construites, il s’agit d’une hypothèse de travail à vérifier dans la réalité, car elle conduit à une redistribution des utilisateurs par rapport aux structures existantes, dont l’importance doit être programmée de manière régulière.

Dans le cas des mégastructures accueillant de grands événements sportifs, la zone d’attraction peut inclure l’ensemble du territoire régional et, dans certains cas, suprarégional.

Luca Tamburelli

Author Luca Tamburelli

Passionné de sport et de technologie, j'aime écrire et partager ce qui peut vous intéresser.

More posts by Luca Tamburelli

Leave a Reply